Nouvelle République (14/05/2018) : Photographe professionnel à 16 ans

A peine 16 printemps, après avoir écumé pendant dix ans nombre de premiers prix dans les salons d’art régionaux, Pierre GAQUIERE s’installe en qualité de photographe professionnel. Ce lycéen en première économique et sociale au lycée Grandmont pratique à la fois le numérique et l’argentique qu’il maîtrise parfaitement depuis huit ans. Il propose ses services pour les photos de fêtes de familles (mariages, anniversaires, cérémonies, baptêmes), les portraits en extérieur et en studio.
Pour ce faire il est muni de deux Nikon d700 pour le numérique et pour l’argentique il travaille avec un Nikon F4 et développe lui-même les films et assure les tirages dans son laboratoire. Voilà comment Pierre a transformé sa passion en pratique professionnelle.
Contact : photo.gaquiere.com ; mail : photo@gaquiere.com   

Tél. 07.82.97.66.42.

Nouvelle République (16/02/2018) : Un bon cru pour le concours photo

Les nominés du concours de photographie, dont les résultats ont été proclamés dimanche, au moulin, parmi lesquels Clémence, âgé de 10 ans !

Le concours photo de Veigné est devenu un classique dans la vie des amateurs du Val de l’Indre, et cette année encore, il a reçu un excellent accueil.
Le thème choisi pour cette dixième édition, « les bords de l’Indre », a inspiré les photographes.
Trente-cinq participants (dont cinq de moins de 18 ans) ont envoyé leurs clichés et ont ainsi été exposés, en même temps que la très belle présentation de Jacques Toupin, un Esvrien de longue date et membre du club photo de cette commune, qui a parcouru l’Indre jusqu’à sa source pour en retirer quelque 2.500 clichés, dont certains ont été exposés au Moulin. Il en a d’ailleurs fait un livre dont quelques exemplaires ont été vendus durant ce week-end.
Les membres du jury (Philippe Virelo, Philippe Depont, du club photo d’Esvres ; Dominique Meunier, du club photo de Veigné ; Éric Guiller, directeur de l’école maternelle de Veigné ; Marlène Labrunie, adjointe à Veigné chargée de la culture ; Alain Delhoume, adjoint à Veigné chargé de la communication) se sont réunis samedi matin pour départager les photographes amateurs.
Le public, venu nombreux, a eu également la possibilité de voter afin de sélectionner une photo « adulte » et une photo « jeunesse ».
Au final, le jury a récompensé : premier prix, Hélène Beaudin (club photo de Veigné) de Ballan Miré ; deuxième prix, Juliette Mairesse (club photo de Veigné) ; troisième prix, Philippe Blin (club photo de Chambray).
Prix « jeunesse » : un habitué des concours, Pierre Gaquière (club photo d’Esvres). Les résultats du prix du public ont été identiques à celui du jury.
Mention particulière à la plus jeune participante de ce concours, Clémence Boulot, âgée de 10 ans, de Tours, qui est arrivée en deuxième position lors du vote du public.
Pour cette dixième édition, ce sont 1.050 euros de prix en chèque cadeaux qui ont ainsi été distribués.

La Nouvelle République (22/06/2017) : Les rivages de Pierre GAQUIERE

Pierre GAQUIERE présente son exposition sur les rivages de l’océan Atlantique.

Jusqu’au 15 septembre, Pierre GAQUIERE expose ses photos sur les bords de mer à la médiathèque. Une exposition à voir gratuitement aux heures d’ouverture de la structure. En effet, cet adolescent de 15 ans qui écume les prix des jeunes talents de photo, dans les concours de la vallée de l’Indre, a traqué aussi bien en numérique qu’en argentique les vagues et les couchers de soleil, en noir et blanc de l’océan Atlantique. Et c’est à plusieurs reprises qu’il a fini trempé par les vagues se brisant sur les rochers. Pour ce faire, ce passionné de belles images n’a pas hésité à remettre son laboratoire argentique en fonctionnement et il a plongé les doigts dans les révélateurs et fixateurs pour réaliser neuf clichés du meilleur goût.
Celui qui se définissait comme apprenti il y a quelques années est en constante progression. Lorsqu’il aura franchi encore quelques étapes, Pierre GAQUIERE n’a pas fini de surprendre ses fans.

Nouvelle République (26/02/2017) : La photographie animalière fait un tabac

Pierre GAQUIERE a réussi la photographie du petit de Goupil.

Pierre Gaquiere est un adolescent passionné de photographie, il n’est pas une manifestation sur la commune où son Nikon en bandoulière, il déambule à la recherche du cliché original. Sa passion est tellement intense pour l’image qu’il s’initie aussi à l’argentique en utilisant une chambre noire dans le sous-sol de son domicile esvrien et développe lui-même ses prises de vues.
A son actif aussi, une belle collection de vieux appareils composée de 170 unités. Aujourd’hui, âgé de 15 ans, cet élève en classe de seconde au lycée Grammont désire intégrer une école de photographie, on le devine ! Mais ce n’est pas tout, il rafle les prix, aux différents concours auxquels il participe et récemment à Veigné une superbe photographie d’un renardeau lui a valu le prix du jury et celui du public. Le scénario s’est passé l’été dernier à Ramatuelle. Quelques jours avant, il avait repéré le fils de goupil sans doute abandonné par sa mère. Puis, le surlendemain en balade avec des amis dans un centre de vacances, il visualise le renardeau statique. Il se précipite sur son boîtier muni d’un 50 mm 1.8 et son flash. Dans sa course, il manque de manque de tomber et arrive à l’endroit où se trouvait l’animal d’à peine sept mois. Dans l’obscurité totale, il déclenche et réalise une belle image de ce renardeau au regard plein d’émotion. Il va de soi que cette photo méritait le premier prix du concours de photographie des jeunes photographes à Veigné sur le thème de la faune sauvage.